[#Vegan #Ecotourisme] Petra en Jordanie regorge de merveilles architecturales uniques au monde, mais j'ai été particulièrement dégoûté par le manque de respect, les sévisses et la violence envers les chevaux, les ânes et les chameaux. Dressés par la peur et les coups, tirant des charrettes trop lourdes trop vite, trop longtemps, sans eau, ou encore les ânes portant en haut de 800 marches des touristes trop lourds, leur abîmant les os, la réalité des animaux y est insupportable. Qui sont-ils pour nous? Des objets sans douleurs ni peines ou des êtres sensibles capables d'amitiés, de joies et d'affection ?Si la reine prétend s'en soucier, c'est pourtant bien le défunt Roi de Jordanie qui a transformé les bédouins locaux en pauvres marchands de médiocres activités touristiques. Dès lors, la relation avec l'animal est empoisonnée par le nécessité de faire du profit pour vivre. ‼️ C'est sans parler des quelques cas encore existants de travail d'enfants. J'y ai vu un pauvre gosse de 4-5 ans qui vendait en plein cagnard sans chapeau quelques pierres… 😐😫✊️ Bref, nous avons un monde entier à changer en entier ! ⚖️🔄 Partagez, si vous non plus vous n'acceptez plus de vivre dans cette réalité.🔎 Pour approfondir à propos de la maltraitance des animaux à Petra, voici une documentation (en anglais) du sujet : – http://www.dailymail.co.uk/wires/afp/article-3031740/Behind-picture-postcard-life-tough-Petras-animals.html- http://www.careforpetra.org/the-current-challenges-for-animal-welfare-in-petra.html

Publié par Théo Challande sur lundi 6 novembre 2017

[#Vegan #Ecotourisme] Petra en Jordanie regorge de merveilles architecturales uniques au monde, mais j’ai été particulièrement dégoûté par le manque de respect, les sévisses et la violence envers les chevaux, les ânes et les chameaux.

Dressés par la peur et les coups, tirant des charrettes trop lourdes trop vite, trop longtemps, sans eau, ou encore les ânes portant en haut de 800 marches des touristes trop lourds, leur abîmant les os, la réalité des animaux y est insupportable.

Qui sont-ils pour nous? Des objets sans douleurs ni peines ou des êtres sensibles capables d’amitiés, de joies et d’affection ?

Si la reine prétend s’en soucier, c’est pourtant bien le défunt Roi de Jordanie qui a transformé les bédouins locaux en pauvres marchands de médiocres activités touristiques. Dès lors, la relation avec l’animal est empoisonnée par le nécessité de faire du profit pour vivre.

C’est sans parler des quelques cas encore existants de travail d’enfants. J’y ai vu un pauvre gosse de 4-5 ans qui vendait en plein cagnard sans chapeau quelques pierres…

Bref, nous avons un monde entier à changer en entier !

🔄 Partagez la vidéo, si vous non plus vous n’acceptez plus de vivre dans cette réalité.

 Pour approfondir à propos de la maltraitance des animaux à Petra, voici une documentation (en anglais) du sujet :
– http://www.dailymail.co.uk/wires/afp/article-3031740/Behind-picture-postcard-life-tough-Petras-animals.html
– http://www.careforpetra.org/the-current-challenges-for-animal-welfare-in-petra.html

Lire et partager la publication

S'inscrire à la newsletter

Tenez-vous au courant, recevez mes actualités et des invitations exclusives aux évènements.

Règles de confidentialités: www.theochallande.fr/stay-updated

Perfect! See you soon!

Share This

Partager cet article